CAPS : Comprehensive Assessment of Postural Systems

TMB 1

Pour ce test, vous montez (sans chaussures) sur une plateforme qui mesurera et enregistrera toutes vos oscillations lors de différentes positions. Les capteurs de la plateforme sont si sensibles que tout changement de poids corporel, même minime, est capté.

Les commotions endommagent souvent les zones du cerveau qui contiennent nos sens. Cet outil permet d’évaluer comment nos yeux (chaque œil est relié au cerveau par 6 muscles), notre oreille interne ainsi que nos muscles envoient les messages à notre cerveau. Cette évaluation permettra au docteur de savoir quels fonctionnements musculaires compensent une orientation anormale dans l’espace. Ce dysfonctionnement peut entraîner des problèmes de stabilité, de temps de réaction, de prise de décision ; avec bien-entendu un risque de blessure plus élevé.

 

 

Pour les hockeyeursTMB 2

Ce test est pratiqué avec et sans équipement. Ceci permet de comparer les données du joueur en tant qu’individu (à pieds) et en tant que joueur (avec les patins). Ceci permet également de comparer les résultats du cerveau « sain » avec les résultats d’un test effectué après un choc ou une (suspicion de) commotion. Cette comparaison permettra de statuer sur la capacité du joueur à retourner au jeu. Dans le cas échéant, les deux tests permettront de soigner avec plus de précision et de pouvoir certainement faire revenir le joueur plus rapidement au jeu.

 

 

TMB 3

 

 

La patiente, sur la plateforme, porte des pamirs lors des différentes positions, afin de ne pas être dérangée par des bruits externes. Certaines positions sont pratiquées sur la plateforme directement. D’autres sont pratiquées avec un coussin.